Comment s’assurer de la sécurité du travailleur isolé ?

travailleur isolé

On emploi le mot travailleur isolé, lorsqu’une personne travaille hors de portée d’ouïe et de vue d’une tierce personne. Le travail isolé présente ainsi un risque qu’il incombe à l’employeur de limiter notamment grâce à la mise en place d’un dispositif de protection adapté à la situation.

Le travail isolé, une source de risques

Le travailleur isolé accroît les risques professionnels dépendants ou non du travailleur. Ces risques peuvent être d’ordre médical, psychologique. Quand le travailleur isolé réagit de manière excessive face à une situation anormale ou d’ordre contextuel en cas d’agression ou d’accident. La loi n’impose pas de disposition spécifique en ce qui concerne le travailleur seul. Cependant, elle oblige l’employeur à limiter, voire à supprimer entièrement les situations à risque. Si ces dernières ne peuvent être évitées, une évaluation des risques doit être réalisée.

Les solutions pour la protection du travailleur isolé

Les mesures de préventions peuvent impliquer l’aménagement du lieu de travail, l’organisation des équipes de travail et la formation des collaborateurs. À cela s’ajoute le recours à un dispositif  PTI ou protection travailleur isolé pour permettre la surveillance du travail seul. Le DATI ou dispositif d’alarme pour travailleur isolé est relié en permanence avec une centrale de téléassistance. L’opérateur qui reçoit l’appel d’urgence évalue le niveau de dangerosité de la situation. Il peut prévenir les secours ou la personne désignée par le protocole mis en place en amont. Suivant le type de DATI, l’alarme peut être déclenchée par le travailleur lui-même en appuyant sur un bouton.

Les différents types de dispositif d’alarme pour travailleur isolé

  • Les téléphones GSM

En plus de l’émission et de la réception d’appels, ces téléphones sont dotés d’autres fonctionnalités pour assurer la protection du travailleur isolé. Les alarmes peuvent être envoyées de manière volontaire ou involontaire. Ce type d’équipement est par ailleurs doté d’un système de géolocalisation permettant de déterminer l’emplacement exact du travailleur et d’ainsi faciliter la tâche des secouristes.

  • Les émetteurs radios et talkies-walkies

Ce type d’équipement est particulièrement recommandé pour les salariés qui effectuent leurs tâches séparément dans des zones isolées. Grâce à des signaux d’alerte puissants, les talkies-walkies peuvent couvrir des distances importantes pour permettre d’alerter un maximum de personnes si un accident devait se produire.

  • Les boîtiers Bluetooth

Grâce à une application, ce boîtier se connecte facilement à un Smartphone. S’il détecte une anomalie, comme une perte de verticalité ou une immobilité, cet équipement ergonomique et léger envoie une alerte au centre de télésurveillance. Il est bien sûr doté d’une fonction GPS pour faciliter la localisation de son porteur. Ses paramètres sont personnalisables pour adapter son utilisation à chaque besoin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *